( 20 avril, 2009 )

A force de reproche

Tu sais plus quoi faire

A force de suivre le mouvement

Tu t’es perdue

A force de vouloir

Tu peux plus.

On te reprochais

De ne pas te laisser aller

De te freiner sur ton naturel

Tu les a écoutés

Les rumeurs sont arrivées,ont courues

Ton image est faussée

Tu t »es énervée

Tu en as marre qu’on prenne

Juste ton caractere sympa

Et qu’on jette le mauvais.

Deci-dela,tu t’es renfermée

Contre tout le monde

Et tu n’arrives pas a

Revenir vers tes proches

Tu voudrais dire,parler

Rien ne sort alors tu pleures

Tu te retournes sur tes pas

Et la,consternation,

Plus personne n’est la,

Par ta seule faute

Et tu te sens coupable.

Pas de commentaires à “ ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

«    »
|